Vous êtes ici : Accueil > Actualités de l'Agence de l'Eau > Détail de l'actualité

Traiter les micropolluants par ozonation : retour d’expérience

Actualité du 16/10/17

couverture synthèse micropolluants

La station d’épuration de Sophia Antipolis (06) est la seule station d’épuration du bassin Rhône-Méditerranée à traiter les micropolluants. Elle traite en particulier les effluents de la technopole qui regroupe près de 1400 entreprises. Deux études récentes font le bilan de l’efficacité du dispositif.

Irstea et Suez publient une étude (Micropolis-Procédés) réalisée avec le soutien financier de l’agence de l’eau pour évaluer les performances de l’installation d’ozonation. Les résultats concluent à la pertinence de l’installation pour le traitement des substances émergentes tout en identifiant des contraintes en termes de consommation énergétique et de pilotage.

Une seconde étude portée par Suez (Micropolis-Indicateurs) traite de la toxicité des molécules en particulier celle des produits de dégradation. Les premiers résultats sont disponibles. Cette étude propose également une méthodologie pour mieux cibler les réductions à la source.

Ces deux documents proposent une série d’indicateurs chimiques et biologiques pour :

  • évaluer l’efficacité des solutions de réduction des micropolluants quelle que soit leur nature (traitement ozonation ou réduction à la source) ;
  • identifier les sources d’émissions pour mieux cibler les actions de réduction à mettre en place.

L’ensemble des résultats sera présenté lors de la journée de restitution commune aux deux projets le 31 mai 2018 à Lyon.


> Téléchargez les documents :

• Synthèse de l’étude
• Rapport complet Micropolis Procédés
• Rapport L1 Micropolis Indicateurs

 

 

 

<- retour vers Actualités de l'Agence de l'Eau

ECOPASS - ISO 14001 - ISO 9001

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01