Vous êtes ici : Accueil > Grands dossiers > Réduction de la présence de substances dangereuses dans les eaux > Appel à projets 2013-2015 : pressing sans perchlo

Appel à projets 2013-2015 : pressing sans perchlo

 

Comment solliciter une aide ?

Avant toute commande …

Télécharger le formulaire d’aide

Envoyer le formulaire rempli et ses pièces jointes à :
FFPB - FEDERATION FRANCAISE DES PRESSINGS ET BLANCHISSERIES
cellule animation des pressings
1bis, rue du Havre
75 008 PARIS

(date limite de réception des dossiers par l’agence : 31 décembre 2015)


Pour tout renseignement :
•    Mélanie Le Gall melanie.legall@ffpb.fr

•    Gajathiry SIVARAJAH : gajathiry.sivarajah@ffpb.fr
•    contact@ffpb.fr


Téléphone : 01 42 01 85 08 ou 06 40 49 64 22 ; Fax : 01 42 40 13 88

Autre document à télécharger :
Règlement de l’appel à projet.

 

Substitution du perchloréthylène dans les pressings par des technologies innovantes.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

L’appel à projet lancé par l’agence de l'eau vise exclusivement les entreprises de nettoyage à sec, pressings, relevant des codes d’activité APE : 9601 a et b (Blanchisserie-teinturerie de gros et de détail).

L’appel à projet en cours jusqu’au 31 décembre 2015 (date de réception du dossier par l’agence, via la fédération nationale qui prépare le dossier avec vous) est prolongé jusqu’à fin 2018 avec de nouvelles modalités qui seront présentées en janvier 2016.

 

 

Travaux aidés

Seul le coût de la machine de nettoyage est pris en compte pour obtenir l'aide (hors travaux annexes obligatoires : ventilation/point de rejet ; étanchéification, résistance feu, désenfumage, isolation…).

Il n’y a pas d’aide sur les surcoûts d’exploitation, les contrats de maintenance, la destruction des machines perchlo et l’élimination des déchets dangereux. 

Technologies aidées

A ce stade, l’ensemble des procédés sur le marché  fonctionnant sans perchloréthylène et connus de la profession sont éligibles aux aides. A partir du 1er janvier 2016, la technologie D5 ne sera plus éligible.

 

Pour être éligible à une aide, si vous détenez des machines au perchlo mises en service avant le 01/01/2002, vous devez obligatoirement les changer et les faire détruire. 

Quelles sont les aides ?

L’enveloppe globale d’aide dédiée sur la durée de cette opération est de 4,5 M€.

L’agence attribue à tous les pressings des bassins Rhône Méditerranée et corse une aide forfaitaire de 9 000 € par machine neuve venant en substitution à une machine au perchloréthylène. A partir du 1er Janvier 2016, l'aide forfaitaire passera à 6000 € par machine. 

L’aide est limitée à 2 machines par pressing.

Chaque bénéficiaire pourra déposer une seule demande d’aide pour toute la durée de l’opération (2013-2015).

 

De nouvelles obligations règlementaires
L’arrêté ICPE du 5 décembre 2012 relatif au nettoyage à sec interdit, à compter du 1er mars 2013, d’installer toute nouvelle machine de nettoyage à sec fonctionnant au perchloréthylène. Les machines existantes seront interdites de manière progressive, en fonction de leur âge. Au 1er janvier 2022, l’usage sera définitivement arrêté.

 

Le perchloréthylène : un excellent nettoyant mais qui pose des problèmes


Il existe des indices concordants de sa cancérogénicité pour l'homme. Limiter ses émissions constitue un enjeu de santé publique, de sécurité du travail, et de protection de l’environnement… Cette substance est classée « prioritaire » dans la Directive cadre eau, et nous avons pour obligation d’en réduire les émissions.
L’activité pressing représente une des 3 sources majeures de consommation du perchloréthylène, avec le dégraissage des métaux ou l’utilisation comme réactif de production des chlorofluorocarbones (les CFC, en fort déclin pour des problématiques environnement).
La part des pressings dans les émissions à l’eau équivaut à 1/3 des émissions du bassin Rhône-Méditerranée. En fonctionnement normal, 85% des émissions se font à l’atmosphère. Néanmoins  chaque pressing en émet au mieux quelques grammes dans l’eau chaque jour. Ces faibles rejets, multipliés par le nombre important d’installations, et les risques de pollution liés à la quantité importante de perchloréthylène manipulée et à retraiter, en font au final un enjeu non négligeable.

 

ECOPASS - ISO 14001 - ISO 9001

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01