Vous êtes ici : Accueil > Observatoire des coûts > Gestion quantitative > Retenues collinaires

Retenues collinaires

      

Coûts de référence

Les dossiers analysés sont répartis sur la période 1998-2005. L’actualisation des coûts a été réalisée selon l’indice TP03 (Terrassements généraux) de novembre 2004 (=538,1). Les coûts sont distincts suivant la technicité employée pour sa conception : on trouvera donc les ouvrages classiques ou rustiques et les ouvrages techniques.
Un ouvrage est dit technique, lorsqu’en plus des postes classiques composant une retenue collinaire1, des postes plus techniques peuvent être définis (prise d’eau pour les usages, retenues bâchées, pose de géomembrane, techniques particulières…).

Type d'ouvrage

Coût de référence

Ouvrage rustique 

1,75 x Capacité* (en m3) + 47 000 € 

Ouvrage technique

1,30 x [1,75 x Capacité* (en m3) + 47 000 € ] 

On considère qu’un ouvrage technique a un coût supérieur de 30% à un ouvrage dit rustique

(*) volume en eau de la retenue en limite de déversoir en m3

 

Définition

L’agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse considère les retenues collinaires comme les ouvrages ayant une capacité (volume en eau en limite de déversoir) allant jusqu’à 1 million de m3. A partir de cette valeur et au-delà, il s’agira de grands barrages.

Postes de dépenses intégrant le montant des travaux

 


Dépenses prises en compte

  • Étude de projet détaillé
  • Honoraires
  • Frais de DUP et/ou d’autorisation
  • Ouvrage de captage permettant le remplissage de la retenue
  • Retenue et/ou digue
  • Vidange et/ou évacuateur de crue
  • Frais annexes
 

 

Les dépenses prises en compte ne comprennent pas les ouvrages de distribution et de stockage intermédiaire.

 

 

Indicateur physique économique

L’indicateur du coût global d’une retenue est le volume en eau en limite de déversoir en m3, que l’on dénomme capacité de l’ouvrage. Le coût de référence (CR) se calcule donc en fonction de la capacité de l’ouvrage (en m3) selon une formule de coût et est exprimé en € HT.

Origine des données : étude économique

Année de l’étude : 2005
Auteur : services de l’agence de l’eau RM&C

Très peu de dossiers d’aide de retenues collinaires ont été instruits par l’Agence lors des 7ème et 8ème programmes. Pour bâtir un échantillon permettant de traiter statistiquement les données, il a donc été nécessaire de travailler avec d’autres partenaires financeurs (Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt, conseils généraux, chambres d’agricultures).
L’échantillon se compose de 47 ouvrages et représente un volume total de stockage de 990 325 m3 (allant de 1 800 à 80 000 m3), pour un montant total (non actualisé) de 2 534 k€ HT ; la fourchette des coûts se situant entre 14 000 et 134 000 € HT par ouvrage.

 

 

 

Télécharger l’étude complète retenues-collinaires.pdf - 1433 K.o

Télécharger la fiche synthétique Atteinte equilibre quantitatif-Retenues-collinaires.pdf - 593 K.o

 

 

 

 


1 Réserve artificielle d’eau, en fond de terrains vallonnés, fermée par une ou plusieurs digues (ou barrage), et alimentée soit en période de pluies par ruissellement des eaux soit par un cours d’eau permanent ou non permanent. Suivant la perméabilité des terrains et le risque de fuite d’eau, le fond peut-être rendu étanche par un voile artificiel ou une couche d’argile.

ECOPASS - ISO 14001 - ISO 9001

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01