Traitement biologique

      

Estimation de l’investissement : coûts de référence

Compte tenu des secteurs d’activité concernés et des objectifs, seul le traitement par boues activées est pris en compte dans l’estimation de l’investissement.
L’estimation de l’investissement est tributaire de plusieurs paramètres, en l’occurrence :

  • des charges polluantes à traiter : plus la charge est importante, plus le coût du traitement au kg de DCO sera réduit ; 
  • de la complexité de la filière de traitement d’eau (traitement de l’azote, du phosphore, de la DCO dure, etc.) ;  
  • de la filière de traitement des boues (épaississement, digestion, déshydratation plus ou moins poussée, etc.).

TRAITEMENT PAR BOUES ACTIVÉES

Gamme de charge en kg de DCO/j

  Investissement 
(€ HT/kg de DCO)

< 100 kg DCO/j   

6 000 – 8 000 € HT/kg DCO

100 – 500 kg DCO/j

4 000 – 6 000 € HT/kg DCO

500 – 1 000 kg DCO/j

2 000 – 4 000 € HT/kg DCO

1 000 – 5 000 kg DCO/j

1 500 – 2 000 € HT/kg DCO

> 5 000 kg DCO/j

600 – 1 500 € HT/kg DCO

 

Définition

Le traitement biologique consiste à mettre en contact, sous des conditions contrôlées de pH et de température, le substrat carboné (pollution organique apporté par les effluents) et une biomasse épuratrice utilisant ce substrat dans son métabolisme.

 

Substances concernées 

Le traitement biologique est mis en œuvre pour le traitement de composés plutôt biodégradables. La biodégradation de certains composés, lentement biodégradables, peut nécessiter l’augmentation du temps de séjour dans le bassin d’aération. 

Dans le cadre de l’étude, les substances sont :

 


  • 1,2 dichlobenzène
  • 1,2 dichloroéthane
  • 2,4,6 tricholorophénol
  • composés phénolés
  • HAP
 

 

Ces traitements ont également un effet sur les métaux. En effet ces composés s’adsorbent sur les particules et sont évacués dans les boues.

Secteurs concernés

Le traitement biologique peut être appliqué dans le traitement d’effluents provenant de différents secteurs d’activité mettant en œuvre des produits organiques (carbonés). Les performances de ce traitement dépendent à la fois des caractéristiques physico-chimiques des effluents (leur degré de biodégradabilité), du choix du procédé et de l’optimisation de son fonctionnement. 

Il peut être appliqué dans les secteurs suivants :

  • la chimie organique ;
  • tout autre secteur engendrant des charges organiques.

 

 

 

Télécharger la fiche synthétique du Traitement biologique : traitement-biologique.pdf - 185 .ko

ECOPASS - ISO 14001 - ISO 9001

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01