Vous êtes ici : Accueil > Observatoire des coûts > Préservation et restauration des milieux aquatiques > Coûts de restauration hydromorphologique des cours d’eau

Coûts de restauration hydromorphologique des cours d’eau

 

Coûts de référence 

Ces coûts s'entendent pour les actions-types telles que définies dans le tableau suivant.


Quelques précisions sur les paramètres :

> Le contexte du projet est un paramètre déterminant dans de nombreux cas, le milieu urbain étant plus contraint que les sites intermédiaires ou ruraux, les travaux sont souvent plus complexes et plus coûteux. Il a été défini par la description de l'environnement :

  • des travaux dans une zone urbaine ou bien dans un bourg de village sont considérés comme de contexte urbain,
  • le contexte rural recouvre un environnement agricole ou forestier,
  • tandis que le contexte intermédiaire correspond à un contexte rural contraint c'est-à-dire un cours d'eau à proximité immédiate d'une route ou dans une forêt très peu accessible ou en montagne.

> La taille de l'ouvrage (seuil) et son accessibilité sont importants dans le chiffrage. est un paramètre important notamment dans le cas d’un effacement.

> Concernant la découverture d'un cours d'eau, il y a trois coûts de référence pour différencier les cas de simple débusage qui sont des travaux peu ambitieux, et les cas très complexes dans des milieux extrêmement contraints (références de cours d’eau en région parisienne). La majorité des projets analysés sont des découvertures de cours d’eau modeste en milieu rural ou intermédiaire, un coût unitaire concernant cette catégorie a donc été basé sur les statistiques et les dires d’experts. 

Contexte et périmètre de l'étude

Le tableau ci-dessous définit les actions-types :

 

Ces coûts de référence sont des valeurs guide moyenne. Afin d’aider au mieux au dimensionnement des coûts et à la compréhension de leurs variabilité. Un outil existe et permet la consultation de la base de données qui a servi à l'élaboration de ces coûts de référence. Cet outil peut servir à affiner les coûts de référence en fonction des caractéristiques des projets qu'il présente et du projet envisagé.


Les coûts de référence présentés ne comprennent pas les coûts des études, de l'installation de chantier, de la maîtrise d'oeuvre, de l'acquisition foncière, ainsi que les coûts annexes comme par exemple le suivi post-travaux ou la valorisation notamment touristique du site.

Indicateur physique économique

Le tableau ci-dessous présente les différents indicateurs retenus pour les statistiques.

** D'autres indicateurs importants sont : éventuels travaux préalables importants de déforestation, de démantèlement de protections minérales ou le besoin éventuel de traitement de décontamination des matériaux extraits.

Origine des données : étude économique

Année de l'étude : 2014

Auteur : groupement de bureaux d'étude Ecodecision / EMA Conseil / Eau et Territoires
La base de données des projets est celle des projets financés par l'Agence de l'eau depuis 2011 complétée par l'étude de Burgeap de 2011, des fiches du recueil hydromorphologique de l'ONEMA national et des projets de dévalaison étudiés par l'ONEMA Rhône Alpes (recensés dans la base de données Osace).

Les données des projets manquant de précisions ont été complétées par enquête auprès des maîtres d'ouvrages.

Télécharger l’étude complète : Rapport étude coûts de restauration hydromorphologique

Télécharger la fiche synthétique : Restauration-hydromorphologique

 

 

 

 

 

 

 

 

 


AFAQ - ISO 9001 - Qualité - AFNOR Certification

AFAQ - ISO 14001 - Environnement - AFNOR Certification

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01