Vous êtes ici : Accueil > Observatoire des coûts > Préservation et restauration des milieux aquatiques > Coûts de restauration hydromorphologique des cours d’eau

Coûts de restauration hydromorphologique des cours d’eau

 

Coûts de référence

Les indices et les coefficients utilisés dans certaines formules de coûts sont présentés après les coûts de référence.

Type d'action

  Coût de référence (€ HT)

Étude de volume
prélevables (€)

       1 960 x (Superficie Bassin versant (km²) x Indice enjeu)^0,5632

Traitement des
atterrissements (€)

2,3 x Surface des atterrissements (m²)

Recharge en
granulats (€)

47 x Volume de matériaux rechargés (m3)

Transfert de
matériaux (€)

(0,5 x Distance de transfert (km) + 8) x Volume de matériaux (m3)

Épis de
diversification (€/épi)

102,3 x Largeur(m) x Coefficient de matériaux

Risberme / Banquette /
Lit d’étiage
(€/ml de cours d’eau)

439,79 x (1 / (Puissance spécifique (Watt/m²))) + 52,0304

Création de caches
(€/cache)

10 438 x (Indice pression/ Puissance (Watt/m²))

Création de frayères
à brochets
(€/m2 de frayère restaurée)

0,7854 x ln (1/Superficie (en ha)) + 1,86

Création de frayères à truites
(€/m2 de frayère restaurée)

31,6 x Surface de frayère (en m²)

Restauration de la
végétation de berges
(€/ml de cours d’eau)

11 x linéaire de cours d’eau (m)

Entretien de la
végétation des berges
(€/ml de cours d’eau)

4 x linéaire de cours d’eau (m)

Protection de berges
en génie végétal
(€/ ml linéaire de berge de cours d’eau)

13,11x (Largeur(m) x Pente(%)) +135,75

Plantations
(€/ m² de surface traitée)

110,27 x (Largeur(m) x Indice Pression /Surface traitée (m²)) + 3,9972

Indices

Indice enjeux
(utilisé pour les études de volume prélevable)

Type d’enjeux  

Valeur numérique

Bassin versant peu exploité, peu de prélèvements, pas d'enjeux
sur le cours d'eau

   1    

Bassin versant agricole et/ou urbain, enjeux avérés sur le cours
d'eau et/ou la nappe

2

Bassin versant agricole et urbain, enjeux forts sur le cours d'eau
et la nappe

4

Bassin versant agricole et urbain, enjeux très forts sur le cours
d'eau et la nappe

  5  

Indice Pressions
(utilisé pour la création de caches et les plantations)

Type de pressions  

Valeur numérique

Pression nulle (zone naturelle, zone humide)  

Pression faible (prairie, forêt exploitée)

Pression moyenne (cultures, urbanisation diffuse, présence
d'enjeux secondaires)

Pression forte (urbanisation forte, présence proche d'enjeux)

Coefficient

Coefficient de matériaux
(utilisé pour les épis de diversification)

Type de matériaux

Valeur numérique

Bois

Enrochement

 

Contexte et périmètre de l’étude 

Les caractéristiques hydromorphologiques des cours d’eau et de leurs annexes, conditionnant l’état et le fonctionnement écologique des milieux aquatiques, ont souvent été altérées par des aménagements anthropiques importants : modification du régime hydrologique, modification du transport solide, endiguement, recalibrage, rectification, déconnexion des annexes fluviales et/ou humides, etc. 

La restauration physique est une notion qui englobe différents aspects. En effet :

  • elle répond à des enjeux multiples ;
  • elle concerne des contextes hydromorphologiques très variés ;
  • elle fait appel à de nombreuses techniques, plus ou moins difficiles à mettre en œuvre et plus ou moins onéreuses ;
  • elle permet d’obtenir des résultats qui permettent d’atteindre plus ou moins efficacement les objectifs visés.

 

L’étude a été circonscrite aux mesures et actions types suivantes :

Mesures

Déclinaison des « actions types » possibles de restauration par mesure à l’échelle locale

Objectif : préserver et restaurer une hydrologie fonctionnelle

Adapter les prélèvements
dans la ressource
aux objectifs de débit

     - Optimisation ou conservation du débit réservé
     - Limitation des prélèvements

Définir des modalités de
gestion du soutien d’étiage
ou augmenter les débits
réservés

     - Étude de volumes prélevables

Mettre en place un plan de
gestion des ouvrages à
l’échelle du bassin versant

Améliorer la gestion des
débits de crue en faveur des 
débits de crue morphogènes

     - Suppression d’ouvrages
     - Installation d’organes mobiles
     - Révision de la consigne de crue ou de vidange

Objectif : préserver et restaurer la continuité biologique

Supprimer les ouvrages bloquant la circulation
piscicole

     - Suppression d’ouvrages

Créer un dispositif de franchissement pour la montaison

     - Rampe en enrochements
     - Passe à bassins successifs
     - Rivière de contournement
     - Équipement de la structure d’un ouvrage existant
     - Passe à anguilles

Créer un dispositif de franchissement pour la dévalaison

     - Système de dévalaison

Définir une stratégie de restauration de la continuité piscicole

     - Recensement et sectorisation des obstacles puis plan d’action adapté

Objectif : Gérer l’équilibre sédimentaire et le profil en long

Supprimer ou aménager les ouvrages bloquant le transit sédimentaire 

     - Suppression d’ouvrages
     - Abaissement d’ouvrages
     - Installation d’un organe mobile

Mettre en œuvre des
modalités de gestion des
ouvrages perturbant le
transport solide

     - Plan de gestion et protocole d’ouverture et de vidange des ouvrages à l’échelle d’un secteur hydrographique

Limiter ou améliorer les apports solides néfaste

     - Zone de dépôt
     - Zone tampon

Réaliser un programme de recharge sédimentaire

     - Traitement des atterrissements
     - Seuil de stabilisation du profil en long
     - Recharge en granulats
     - Extraction et/ou transfert de matériaux
     - Curage et  enlèvement de matériaux néfastes
     - Transfert de matériaux
     - Épis engraisseurs

Objectif : préserver et restaurer les habitats aquatiques et la morphologie des cours d’eau

Restaurer les habitats aquatiques en lit mineur

     - Seuil rustique
     - Épis de diversification
     - Risberme / banquettes / lit d’étiage
     - Création de caches
     - Création de frayères a brochets
     - Création de frayères à truites

Établir un plan de restauration et de gestion physique du cours d’eau

     - Établissement d’un programme de restauration adapté

Assurer l’entretien et restaurer la fonctionnalité des ouvrages hydrauliques

     - Restauration de l’ouvrage
     - Gestion des embâcles au niveau d’un ouvrage

Reconnecter les annexes aquatiques et milieux humides du lit majeur et restaurer leur espace fonctionnel

     - Reconnexion de bras mort
     - Restauration zone humide alluviale

Restaurer le fonctionnement hydromorphologique de l’espace de liberté des cours d’eau

     - Reméandrage
     - Réouverture de cours d’eau/remise à ciel ouvert
     - Retour dans le talweg1 d’origine
     - Dérivation par création d’un nouveau lit
     - Suppression contraintes latérales
     - Suppression d’étang sur cours d’eau

Restaurer les berges et/ou la ripisylve

     - Restauration de la végétation de berges
     - Entretien de la végétation des berges
     - Protection de berges en génie végétal
     - Plantations

 

Indicateur physique économique

Chaque action type possède son propre indicateur physique économique. Ils sont regroupés dans le tableau ci-après.

A noter : Différents coefficients et indices peuvent également être pris en compte dans le calcul des coûts de référence. Ils sont présentés avec les coûts de référence.

Type d'action

  Indicateur physique économique

Étude de volumes prélevables

       Superficie Bassin versant (km²)

Traitement des atterrissements

Surface des atterrissements (m²)

Recharge en granulats

Volume de matériaux rechargés (m3)

Transfert de matériaux

Distance de transfert (km)
Volum
e de matériaux (m3)

Épis de
diversification

Largeur plein bord du cours d'eau (m)

Risberme / Banquette /
Lit d’étiage

Puissance spécifique (Watt/m²)

Création de caches

Puissance spécifique (Watt/m²)

Création de frayères
à brochets

Superficie de la frayère (en ha)

Création de frayères à truites

Surface de frayère (en m²)

Restauration de la
végétation de berges

Linéaire de cours d’eau (m)

Entretien de la
végétation des berges

Linéaire de cours d’eau (m)

Protection de berges
en génie végétal

Largeur plein bord du cours d'eau (m)
Pente plein bord du cours d'eau (%)

Plantations

Largeur plein bord du cours d'eau (m)
Surface traitée (m²)

 

Origine des données : étude économique

Année de l’étude : 2011
Auteur : Etude réalisée par le BURGEAP sous maîtrise d’ouvrage de l’agence de l’eau RM&C

La majorité des données ayant servi à l’étude proviennent des bassins Rhône Méditerranée et de Corse mais quelques organismes hors bassins ont été contactés afin de compléter l’échantillon à l’aide de travaux de restauration bien documentés.

 

 

Télécharger un extrait de l’étude extrait-etude-hydromorphologique.pdf - 1640 K.o

Télécharger la fiche synthétique : Restauration-hydromorphologique.pdf - 653 K.o

 

 

 

 

 

 


1 Ligne de fond d'une vallée. Dans une vallée drainée, le talweg est le lit du cours d'eau.

AFAQ - ISO 9001 - Qualité - AFNOR Certification

AFAQ - ISO 14001 - Environnement - AFNOR Certification

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01