Vous êtes ici : Accueil > Pédag'eau > Glossaire

Glossaire

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Débits réservés
Le projet de loi sur l'eau de décembre 2006 prévoit la possibilité de moduler le débit réservé sur certaines périodes de l'année. Aux époques clés pour le développement de la vie aquatique, on laisse plus d'eau à la rivière et, inversement, en périodes moins sensibles, on dérive davantage pour la production énergétique.
Dérogation
La directive cadre sur l'eau prévoit une alternative au bon état qui est le « bon potentiel » pour tenir compte des aménagements réalisés pour la navigation, l'hydroélectricité, la traversée de zones urbaines, etc., sous réserve d'être justifiée par des raisons économiques, techniques, voire environnementales. Les objectifs bon état (ou bon potentiel 2015) peuvent faire l'objet de reports de délais (objectif bon état/bon potentiel 2021 ou 2027) lorsque les améliorations nécessaires ne peuvent se faire qu'en plusieurs étapes aux niveaux techniques et financiers ou pour tenir compte du délai naturel de restauration des milieux. Lorsque la restauration nécessaire des milieux pour atteindre le bon état est impossible techniquement et économiquement, des objectifs moins stricts peuvent être définis.
Dispositifs d'autoépuration
Les zones humides agissent comme un filtre épurateur de la matière organique qu'elles produisent et qu'elles recyclent. Dans certains cas, elles peuvent même aider à l'épuration d'une partie de la pollution (l'eau sale apportée par des inondations dans certains marais fluviaux par exemple).
A l'image des zones humides naturelles, des « zones humides artificielles » ont été élaborées pour épurer les eaux domestiques, voire industrielles.
Durance-Verdon
Au fil des siècles, l'eau de la Durance a été dérivée pour aboutir dans la seconde moitié du XXe siècle à l'aménagement hydroélectrique Durance-Verdon. Il permet d'assurer 15% de la production hydroélectrique française, de sécuriser d'une part le prélèvement pour l'alimentation en eau potable de Marseille et d'autre part le prélèvement des canaux d'irrigation de la basse Durance, des Alpilles, de la Crau et du Comtat Vauclusien. Il alimente également le canal de Provence qui arrose tout le littoral de Marseille à Fréjus.
Cet aménagement de grande ampleur a des impacts sur les milieux aquatiques entre lesquels il a généré des relations complexes (différents milieux aquatiques mis en relation par ces transferts d'eau).

ECOPASS - ISO 14001 - ISO 9001

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01