Vous êtes ici : Accueil > Pédag'eau > Menaces sur les milieux aquatiques > Inondations

Les inondations

L'utilisation des zones inondables par l'homme a transformé la crue en un événement parfois dévastateur. Phénomène naturel, la crue contribue pourtant à la régulation des eaux.

La crue est provoquée par des pluies abondantes qui accroissent fortement le débit des rivières. Sur le plan hydraulique, elle joue un rôle primordial d'alimentation des nappes qui elles-mêmes alimentent les cours d'eau et elle fait partie intégrante du fonctionnement de l'écosystème aquatique.

Cependant, l'utilisation des zones inondables par l'homme (agriculture, urbanisation...) a de graves conséquences puisqu'elle l'expose au risque d'inondation.
Depuis le début des années 80, des crues de grande ampleur se sont succédées dans le bassin: Nîmes (1988), Vaison-la-Romaine (1992), Rhône (1993, 1994, 2003), etc.

Les crues torrentielles, très violentes, sont liées à des pluies très intenses. Elles se produisent surtout en milieu méditerranéen et en montagne. Ces événements interviennent souvent à l'automne. Quant aux crues plus lentes, elles touchent davantage le nord du bassin Rhône-Méditerranée.

L'occupation de zones inondables

L'occupation de zones inondables s'est accrue ces dernières années en France: 80% des habitations aujourd'hui en zone inondable ont moins de 40 ans. Cette occupation accroît le risque d'inondation et les dommages ainsi causés sont de plus en plus importants, en termes financiers mais aussi parfois en vie humaine.
Les travaux d'urbanisation dans les vallées alluviales (terrains agricoles, aménagement de lotissements, de zones d'activités...) sont un facteur aggravant car ils empêchent la crue de s'épandre naturellement.

Dans le bassin Rhône-Méditerranée, 47% des communes sont concernées par le risque d'inondation et deux secteurs le sont plus particulièrement, à la fois en termes de populations exposées et d'enjeux économiques: l'agglomération lyonnaise et la grande Camargue.

Réduire le risque

Prévenir le risque d'inondation et mieux gérer la crise impliquent un arbitrage à l'échelle du bassin versant entre différents acteurs aux intérêts divergents (amont/aval; urbain/rural; rive droite/rive gauche).
Face à l'aléa des crues par débordement, il convient avant tout de préserver les champs d'expansion des crues qui existent encore dans les milieux naturels, et reconquérir ceux non encore urbanisés.
Quant à la réduction des crues par ruissellement urbain, elle passe par une moindre imperméabilisation des sols, l'aménagement de bassins de rétention...
Il faut également mieux maîtriser l'urbanisation des zones inondables et réduire la vulnérabilité de ces zones: adapter les réseaux et infrastructures, moderniser la prévision des crues, améliorer la chaîne d'alerte et les plans de secours, sans oublier d'associer les populations exposées afin de les rendre acteurs face au risque.

 

Une démarche emblématique : le plan Rhône

Trait d'union entre le bassin méditerranéen et l'Europe du Nord, le Rhône est une ressource en eau précieuse, un lieu de développement économique privilégié et un axe fluvial vers la Méditerranée. Les inondations de 2002 et 2003, avec leurs conséquences humaines et matérielles, ont rappelé qu'il est aussi un fleuve aux crues puissantes et dévastatrices.
En 2004 était lancé l'appel du Grand Delta en faveur d'une politique globale à l'échelle du
bassin du Rhône. Des politiques communes à mettre en oeuvre étaient alors définies et
associaient largement les populations et les acteurs socio-économiques à l'élaboration du
«Plan Rhône».
L'Etat, les Régions (Bourgogne, Franche-Comté, Languedoc-Roussillon, Rhône-Alpes et
Provence-Alpes-Côte d'Azur), la Compagnie nationale du Rhône et le Comité de bassin Rhône-Méditerranée se sont engagés très activement dans un projet de développement durable du Rhône conciliant les multiples usages du fleuve (l'énergie, le transport fluvial, la qualité des eaux, le tourisme) et la lutte contre les inondations.
Quelques années plus tard, le plan Rhône dispose d'une gouvernance efficace et le programme d'études et de travaux est largement engagé.

 

ECOPASS - ISO 14001 - ISO 9001

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01