Vous êtes ici : Accueil > Pédag'eau > Milieux aquatiques > Les zones humides

Les zones humides

Espaces de transition entre la terre et l'eau, les zones humides constituent un patrimoine naturel irremplaçable qui joue un rôle essentiel pour le bon fonctionnement des milieux aquatiques.

Photo du marais de Lavours (73)
Marais de Lavours (73)

Marais, étangs, tourbières, lagunes… tous ces milieux ont un point en commun : la présence temporaire ou permanente d’eau douce, salée ou saumâtre. D’où leur dénomination de « zones humides ».
Souvent qualifiées d’ « infrastructures » naturelles, les zones humides assurent plusieurs fonctions essentielles :

• la régulation de la ressource en eau : grâce à leur grande capacité de stockage d’eau, elles atténuent l’intensité des crues et, en cas de sécheresse, elles peuvent restituer l’eau ainsi retenue. Elles échangent aussi parfois de grande quantité d’eau avec les nappes souterraines ;
• la dépollution des eaux : les zones humides ont leurs propres dispositifs d’autoépuration ;
• la constitution de réservoirs biologiques : 30 % des plantes remarquables et menacées en France poussent dans les zones humides, et deux tiers des poissons s’y reproduisent ou s’y développent ;
• le développement d’activités économiques et récréatives : élevage, production de sel, pêche, tourisme…

Visualiser le fonctionnement d'une zone humide

Les zones humides des bassins Rhône-Méditerranée et Corse

Les bassins Rhône-Méditerranée et Corse comptent plus de 1000 zones humides, représentant une superficie totale de plus de 7000 km².
La Camargue est la plus grande zone humide de France. Elle abrite chaque hiver 120000 canards en migration.

Le bassin Corse compte près de 200 zones humides, sur le littoral ou en montagne. 67 de ces zones sont des mares temporaires méditerranéennes.

 

Etat des lieux

Sur le bassin Rhône-Méditerranée

  • Un tiers des prairies humides du Val de Saône ont disparu depuis 1974.
  • Les tourbières des massifs de Franche-Comté et de Rhône-Alpes ont régressé de près de 50% en un siècle.

Sur le bassin de Corse

La plaine orientale de la Corse est très riche en zones humides littorales. Au début du XXe siècle, le drainage et l’éradication des moustiques par l'usage d'insecticides les ont fortement dégradé. Aujourd’hui encore des produits tels que le DDT persistent à l’état de traces dans les eaux de certaines lagunes !

 

Un patrimoine menacé

En 30 ans, la moitié des zones humides a disparu en France en raison des activités humaines : aménagement des cours d’eau et construction de barrages, construction d’infrastructures de transport comme les routes et les voies ferrées, équipements touristiques, constructions de lotissements, remblaiements dus à l’intensification agricole…

Trop souvent considérées comme des lieux insalubres et des réservoirs à moustiques, elles ont souvent été comblées et asséchées.

Même si bien d’autres facteurs entrent en ligne de compte, la disparition des zones humides entraîne une perte de qualité de certaines eaux souterraines, des crues de plus en plus violentes ainsi qu’un appauvrissement et une fragilisation de notre patrimoine naturel.

Comment protéger les zones humides ?


Dans les années 1990, une prise de conscience collective s'est opérée avec la loi sur l'eau de 1992, la création d'un observatoire national des zones humides en 1995 et la prise en compte des zones humides dans les programmes d'intervention des agences de l'eau.
Pour sa part, le Comité de bassin a adopté une charte des zones humides en 2000 après avoir intégré leur protection et leur mise en valeur dans le SDAGE de 1996.

Pour tenir les engagements de la directive cadre sur l’eau et atteindre le bon état des eaux à l'horizon 2015, il convient de :

  • poursuivre activement les actions de préservation durable des zones humides encore existantes en tenant compte de leur présence sur le territoire dans tout projet d'aménagement urbain, touristique, agricole ;
  • restaurer, voire reconquérir un grand nombre d'entre elles en rétablissant leur fonctionnement naturel.

ECOPASS - ISO 14001 - ISO 9001

Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse • 2-4 allée de Lodz • 69363 Lyon Cedex 07
tél : 04 72 71 26 00 • fax : 04 72 71 26 01