Espace presse de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse

A la Une

Martial Saddier est réélu président du comité de bassin Rhône-Méditerranée

Martial Saddier est réélu président du comité de bassin Rhône-Méditerranée

Le comité de bassin Rhône-Méditerranée réuni ce 8 octobre à Lyon, a réélu à sa présidence Martial Saddier, président du conseil départemental de Haute-Savoie. Cette nouvelle élection intervient à la suite des dernières élections régionales et départementales de juin dernier, après lesquelles l’ensemble des représentants des Régions et des Départements au comité de bassin ont dû être renouvelés. Martial Saddier est désormais désigné par l’association des départements de France pour siéger au comité de bassin. Il poursuit donc un deuxième mandat consécutif à la tête de cette assemblée qui définit la politique de gestion de l’eau et des milieux aquatiques à l’échelle du bassin Rhône-Méditerranée.

Lire l'article du 08/10/2021
35 millions de m3 d’eaux usées non traités ont été rejetés au milieu naturel dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse en 2020. Un chiffre en baisse.

35 millions de m3 d’eaux usées non traités ont été rejetés au milieu naturel dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse en 2020. Un chiffre en baisse.

Avec l’augmentation de l’imperméabilisation des sols, de plus en plus d’eau de pluie est collectée dans les réseaux d’assainissement. Les systèmes d’assainissement débordent y compris pour des petites pluies, et sont à l’origine de pollution des milieux naturels. En 2020, les réseaux d’assainissement de 223 collectivités des bassins Rhône-Méditerranée et de Corse ont débordé plus de 20 jours par an et au total ce sont 35 millions de m3 d’eaux usées qui sont partis dans le milieu naturel, sans traitement, via les déversoirs d’orage. C’est 2 fois moins qu’en 2018 grâce aux investissements réalisés par les collectivités pour une meilleure surveillance des rejets.

Lire l'article du 05/10/2021
45 % des petits fonds côtiers encore menacés par les activités sur le littoral

45 % des petits fonds côtiers encore menacés par les activités sur le littoral

Considérée comme perdue dans les années 80 car trop polluée, la Méditerranée présente aujourd’hui des signes de bonne santé car les acteurs du littoral et de la mer agissent pour lutter contre la pollution, acquérir des connaissances sur l’état des eaux, faire évoluer la réglementation sur les mouillages en zone côtière, restaurer les petits fonds côtiers dégradés… Les résultats d’une récente étude sur la perception de l’état de la Méditerranée par ses riverains directs montrent qu’ils placent la lutte contre la pollution comme priorité, suivie par la restauration de la biodiversité.

Lire l'article du 15/09/2021
146,2 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 2ème trimestre 2021 pour les projets en faveur de l’eau

146,2 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 2ème trimestre 2021 pour les projets en faveur de l’eau

Au 2ème trimestre de l’année 2021, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a soutenu 1 185 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques, en Rhône-Méditerranée et Corse. Parmi ces projets, 42 visent une meilleure gestion des eaux de pluie, en les déconnectant des réseaux d’assainissement pour les infiltrer là où elles tombent sur des sols désimperméabilisés.

Lire l'article du 06/09/2021

Les films

Retrouver le bon état de nos eaux, de nos rivières, de nos lacs, de nos nap...  Voir la suite