Histoires d'Ondes

Vous aimez l’eau ? Vous allez adorer Histoires d’ondes. La nouvelle newsletter de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse vous raconte les secrets des rivières qui coulent sur son territoire.

Nos territoires regorgent de rivières extraordinaires. Des femmes et des hommes veillent sur elles au quotidien. 6 fois par an, cette newsletter leur rend hommage en vous racontant leur histoire.

Si vous souhaitez vous abonner à cette newsletter, merci de nous envoyer un mail sur contact.com@eaurmc.fr

Votre adresse de messagerie sera uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

vignette pour site

   

  • Histoires d'Ondes #1 (Février 2022) : Lodève réenchantée par ses rivières !

Ce premier numéro nous emmène à Lodève dans l’Hérault. Là-bas, coulent la Soulondres et la Lergue, qui croisent leurs eaux dans la ville. De bonnes fées se sont penchées sur leur berceau et depuis, elles insufflent vitalité et attractivité au territoire. Elles réenchantent la ville et tissent des liens entre ses habitants profondément attachés à leurs rivières. (lire la Version PDF)

  • Histoires d'Ondes #2 (Mai 2022) : Le marais de Vaux revient à la vie !

Le deuxième numéro nous raconte la métamorphose du marais de Vaux dans l’Ain. Abimée par de longues années de pratiques agricoles et la pose de canaux pour accélérer l’écoulement des eaux et faciliter la fauche et les cultures, cette vaste zone humide revient à la vie grâce à un plan de gestion adaptée et la volonté des habitants du plateau de Hauteville, bien décidés à ne pas laisser mourir ce trésor de nature « propice au ressourcement, à la promenade et au bien-être à ceux qui la traversent ». (lire la Version PDF)

Ce numéro nous emmène dans le massif jurassien, où le Dessoubre flirte avec le Doubs à hauteur du village médiéval de Saint-Hippolyte. Durant plusieurs siècles, il a fait chanter les moulins à aubes du coin et avec eux quelques activités céréalières, forestières ou de tissage. Plus récemment, il a favorisé l’essor d’un tourisme de renommée internationale en prodiguant à son hôtesse la plus célèbre – la truite sauvage – un écrin attentionné. Les pêcheurs n’en démordent pas : les truites du Dessoubre sont uniques. Le 28 juin dernier, toute la vallée a célébré la signature d’un nouveau contrat de territoire pour sauvegarder ce joyau qui abrite des nombreuses espèces remarquables. (Version PDF)

Partons dans les Alpes de Haute-Provence, du côté de Digne-les-Bains où Dame Bléone règne au pays des rivières en tresse. Historiquement exploitée pour ses sables et graviers utiles à la construction, la Bléone revient aujourd’hui à une certaine naturalité grâce aux Dignois qui sont très attachés à leur rivière. A grand renfort de pelleteuses, le lit du cours d’eau se débarrasse progressivement de seuils construits dans les années 80 et à l’origine de graves inondations. Pour que coure encore et encore la Bléone dans le cœur des Dignois. (Version PDF)