Le SDAGE Corse

Approuvé par l’Assemblée de Corse le 17 septembre 2015, suite à son adoption par le comité de bassin de Corse le 14 septembre 2015, le schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE), entré en vigueur le 21 décembre 2015, définit la politique à mener pour les années 2016 à 2021 en Corse.

DES ORIENTATIONS QUI RÉPONDENT AUX GRANDS ENJEUX POUR L'EAU DU BASSIN

Les orientations fixées pour les six ans à venir pour la Corse sont :

  • de maintenir le bon état de toutes les eaux (cours d’eau, plans d’eau, eaux souterraines, littoral) ;

  • d’assurer l’équilibre quantitatif de la ressource en eau en anticipant les effets du changement climatique ;

  • de terminer la mise à niveau des équipements d’assainissement des communes ;

  • de restaurer la continuité écologique dans les cours d’eau.

 

Pour la première fois, une orientation dédiée aux écosystèmes marins et lagunaires et une orientation consacrée au risque d’inondation, commune avec le plan de gestion des risques d’inondation de Corse.

 

LE PROGRAMME DE MESURES : DES ACTIONS CONCRÈTES POUR ATTEINDRE LE BON ÉTAT DES EAUX

97 % des milieux aquatiques de surface devront être en bon état en 2021 (86 % en 2015).
Le programme de mesures identifie et localise les actions à engager pour atteindre ces objectifs.

Son coût est estimé à 79,3 M€ sur 6 ans, soit 13,2 M€/an.
156 M€ sont consacrés chaque année à la gestion de l’eau dans le bassin de Corse par l’État, les collectivités, les consommateurs, les industriels et les agriculteurs. Les dépenses annuelles pour réaliser le programme de mesures représentent environ 8,5 % de ce total.

La Collectivité territoriale de Corse (CTC), la DREAL de Corse et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse assurent, au nom du comité de bassin, la coordination des travaux d’élaboration avec les services de l’État.